Envoyer des SMS obscènes à une salariée d’une entreprise cliente justifie un licenciement pour faute grave

Envoyer des SMS obscènes à une salariée d’une entreprise cliente justifie un licenciement pour faute grave (Cass. Soc., 6 juillet 2022, n°21-14.777) : dans le cadre de son activité professionnelle un salarié a eu connaissance du numéro de téléphone professionnel d’une salariée d’une entreprise cliente et en a fait un usage abusif en lui adressant des messages à caractère obscène. Le salarié, licencié pour faute grave, a contesté son licenciement. Le licenciement de ce salarié est confirmé par les juridictions : les propos à caractère sexuel à l’égard de cette salariée, avec laquelle il était en contact exclusivement en raison de son travail, ne relevaient pas de sa sphère personnelle, mais bien professionnelle.

Prêt à vous lancer ?

Contactez-nousSe faire rappeler
Barreau de VersaillesConseil National des Barreaux Ordre des Avocats